Nos actions

  • image-0-800-600-100
  • image-0-800-600-101
  • image-0-800-600-102
  • image-0-800-600-103
  • image-0-800-600-84
  • image-0-800-600-86
  • image-0-800-600-87
  • image-0-800-600-88
  • image-0-800-600-89
  • image-0-800-600-90
  • image-0-800-600-91
  • image-0-800-600-92
  • image-0-800-600-93
  • image-0-800-600-94
  • image-0-800-600-95
  • image-0-800-600-96
  • image-0-800-600-97
  • image-0-800-600-98
  • image-0-800-600-99

Un premier soutien à l'action des carmélites de Rivière Froide en Haïti

Pour la toute première action des POINTS D’AMOUR, nous avons choisi de soutenir les petites sœurs de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus en Haïti. 

Installée dans l’île depuis le milieu du siècle dernier, la congrégation y est très investie dans l’éducation des enfants. Lors du terrible séisme du 12 janvier 2010, elles ont vu s’effondrer l’ensemble des bâtiments qui permettaient l’accueil quotidien de près de 1300 enfants issus des bidonvilles. Quatre sœurs y ont laissé leur vie. L’église seule a survécu à ce tremblement de terre dévastateur : elle sert pour le moment de lieu de stockage. 

Notre soutien à cette congrégation installée sur les hauteurs de Port-au-Prince, se fera d’un point de vue opérationnel par le biais de l’association Enfants d’Haïti. Cette dernière a été créée au lendemain du séisme à partir d’un élan de solidarité de parents adoptifs d’enfants provenant de la crèche Notre-Dame de la Nativité, également entièrement détruite. Cette association mène de nombreuses actions de soutien aux personnels et aux enfants haïtiens dans le domaine de la santé et de l’éducation, particulièrement investie sur les processus d’adoption et de parrainage.

En Haïti, nul doute que les enfants sont les grandes victimes de la catastrophe de 2010. 

Alors qu’une intense crise politique a secoué d’une autre manière le pays pendant plus de 20 mois, ce dernier semble avoir été plongé dans un chaos indescriptible en dépit d’une collecte de fonds planétaire sans précédent. Banalisation de la violence, et notamment du banditisme armé, épidémies de choléra, fléau du sida (première cause de mortalité !),… Aujourd’hui, dans un pays où 6,4 millions de personnes vivent en-deçà du seuil de pauvreté (sur 10 millions), la santé et le système éducatif alignent des chiffres alarmants : un taux d’analphabétisme proche de 80%, une mortalité infantile de 7,1% (0,4% en moyenne en Europe/ source Insee), 1 infirmière pour 100 000 personnes (la moyenne mondiale est de 280 pour 100 000 / source OMS 2009), une espérance de vie de 50 ans,…

Aujourd’hui, la constitution récente d’un gouvernement relance enfin les espoirs. Mais beaucoup de temps a été perdu, beaucoup trop de souffrances restent à soulager. Haïti doit s’employer à traiter à la fois les conséquences tragiques d’un séisme exceptionnel, particulièrement brutal, tout en s’attaquant plus que jamais aux maux habituels qui causaient déjà son malheur avant cette grande catastrophe.

Notre première moisson de Points d’Amour sera donc destinée à soutenir l’action des carmélites basées à Rivière Froide : leur offrir des fournitures scolaires, des bancs et des bureaux d’école et, pourquoi pas, les aider à reconstruire une classe en dur. 

Objectif : 1 000 000 de Points d’Amour