Concert « Musique et Spiritualité » à Lisieux

Elizabeth Sombart, pianiste, et Candice Patou, comédienne

 

  • 1er octobre 2013

  • Crypte de la basilique

  • 16h

  • entrée libre

" Pour préparer ce concert, j’ai relu ses manuscrits avec le désir d’être l’instrument le plus humble possible de la rencontre entre le silence et le son, entre ses paroles et l’amour qu’elles révèlent " Elisabeth Sombart

" Avec Thérèse, j’ai la sensation qu’elle me prend par la main tous les jours " Candice Patou

Reliques de ste Thérèse au Saint Désert en septembre

Les reliques de Thérèse seront accueillies les 23 et 24 septembre 2013 au St Désert de Roquebrune sur argens.

Les frères carmes y élisent domicile en 1948, succédant aux frères Camaldules ( ordre d'ermites fondé au XI ème siècle ).

Les saints Désert sont rares. Les carmes y vivent une vie érémitique ( de " érémos = désert ), de prière, de pénitence et de solitude dans le silence et l'entraide fraternelle selon l'esprit des origines du carmel.

Les frères permanents au Saint Désert accueillent tout au long de l’année tous les frères souhaitant passer quelques jours ou quelques semaines de retraite.

Concert à la Basilique " Thérèse, vivre d'Amour "

C’est un projet original et ambitieux du chanteur Grégoire sous l’impulsion du producteur de spectacles Roberto Ciurleo : faire un album à partir des poésies de Thérèse. Le chanteur révélé par le tube Toi + Moi s’est entouré de quelques pointures de la chanson française afin de donner vie à ce projet de cœur, parmi lesquelles : Natasha St-Pier, Anggun, Elisa Tovati, Grégory Turpin, Sonia Lacen et les Petits Chanteurs à la Croix de Bois.

Venue en pèlerinage au mois d’avril 2013, l’interprète principale Natasha St-Pier a témoigné pour la revue THERESE de Lisieux n° 944 : « Thérèse m’a donné envie de revenir vers la foi ».

A l’origine du projet, Grégory Turpin, ancien bénévole à Lisieux, qui était en contact avec Roberto Ciurleo depuis longtemps. Ce dernier avait écouté les versions des poèmes de sainte Thérèse mis en musique il y a quelques années par Grégory.

« Nous nous réjouissons de voir que le message puisse être porté au plus grand nombre. Nous les accueillons avec joie à la basilique en concert. » 
Mgr Bernard Lagoutte, recteur

Le père Ruffray succède à Mgr Lagoutte

Délégué épiscopal à l’information et prêtre de la paroisse d’Honfleur, le père Olivier Ruffray, 52 ans, prendra, le 6 octobre, après les prochaines fêtes Thérésiennes, la direction du Sanctuaire Sainte-Thérèse.

 Ordonné prêtre en 1989 à Bayeux, il est nommé prêtre à Vire. En 1997, il part pour deux ans à Trouville avant de rejoindre la paroisse de Notre-dame de l’Estuaire à Honfleur.En 2002, le père Ruffray rejoint le Conseil épiscopal (le conseil restreint autour de l’évêque, NDLR). Au titre de Vicaire épiscopal, il est alors en charge des grands événements du diocèse : le Festival de la Parole, les pérégrinations des reliques dans le diocèse et l’organisation de la béatification des époux Martin.

Depuis deux ans, délégué épiscopal à l’information, « j’ai essayé d’être attentif à la question de la communication dans le diocèse », avec en particulier le passage du journal du diocèse en mensuel et un nouveau site internet. À partir du mois d’octobre, une nouvelle page va s’ouvrir pour le père Ruffray, avec à la fois « toute la dimension organisationnelle de la vie du pèlerinage ». Et surtout « une mission spirituelle comme recteur au service de l’annonce de l’Évangile… À l’école de Thérèse et des époux Martin ».

Sur les traces de Mgr Bernard Lagoutte, le père Olivier Ruffray prend sereinement la dimension de sa future fonction : « Il faut se rendre disponible à ce que Thérèse désire et à ce que ces parents désirent avec elle. »

Louis et Zélie Martin, vers la canonisation

 

 

Une nouvelle étape a été franchie dans le procès de canonisation des bienheureux époux Martin, parents de Sainte Thérèse. L'évêque de Séez, Mgr Habert et les responsables du sanctuaire d'Alençon étaient à Valence en Espagne, à la clôture du procès diocésain concernant le présumé miracle qui pourrait conduire à la canonisation de Louis et Zélie.
Le père Sangalli, postulateur de la cause, a déclaré:
" Aujourd'hui, 21 mai 2013, nous nous retrouvons réunis pour la session de clôture du procès et pour l'envoyer à la Congrégation pour la Cause des Saints à Rome.
En attendant, à l'école de sainte Thérèse, nous osons formuler le désir audacieux qu'avec son aide, ses Bienheureux parents puissent s'il plaît à Dieu...être canonisés par le successeur de Pierre, le Pape François.
En cette année de la Foi, le témoignage chrétien de ce couple marié, éducateur, maître de Foi, et de sainteté, apparaît clairement d'actualité pour toute l'Eglise "